Annonces pour le mois de novembre 2022

Remerciements de Gaudens, notre ancien curé :

Catéchèse :

  • Pour connaître l’agenda KT jusque décembre 2022, cliquer ICI.

Dans les jours qui viennent :

  • Pour connaître l’ensemble des activités paroissiales jusque fin décembre 2022, cliquer sur Calendrier Paroisse Rebecq 2022-2023 OK .
  • Dimanche 27 novembre : Premier dimanche de l’Avent ; à 10h00 messe des familles à l’église St-Géry.
  • Jeudi 1er décembre :
    • A 14h30, célébration eucharistique à la Résidence d’Arenberg.
    • Il y a tout juste 60 ans, le 1er décembre 1962, un jeune ouvrier de 22 ans perdait la vie en accrochant le coq sur l’église ; une stèle funéraire située à l’extérieur du bâtiment rappelle ce triste événement ; elle sera fleurie ce jeudi 1er décembre et la messe paroissiale de dimanche prochain sera célébrée à la mémoire de Josy MORIS qui a encore de la famille dans la province de Luxembourg.
    • Nous avons d’ailleurs reçu ce dimanche après-midi le courriel suivant de la part de Madame Colette MAYON, filleule de Josy MORIS :
      « Josy était mon parrain. J’avais trois ans lorsqu’il est décédé, mais il est toujours resté très présent au sein de notre famille. De nombreuses photos de lui trônaient en bonne place chez mes grands-parents. J’ai le souvenir d’un jeune homme souriant plein de dynamisme. Maman (sa grande soeur) le décrivait souvent comme un gai luron qui croquait la vie à pleines dents. 
      J’ai aussi le souvenir des quelques visites que nous avons faites à l’église de Rebecq  par la suite et de l’accueil que monsieur le curé de l’époque nous réservait.
      Parrain est décédé le jour anniversaire de maman. Le premier décembre est donc une date clé pour nous, à la fois jour de joie et jour de tristesse.
      Dans sa famille proche, nous ne sommes plus nombreux à l’avoir connu : sa belle-soeur Monique (épouse de Jean qui était présent sur le toit le jour du drame), Joël mon frère (5 ans en 1962) et moi. Il avait une autre filleule (Maryse) qui avait cinq mois lors de l’accident. Deux autres nièces (Josine et Vinciane) nées après sa mort, mais qui tout comme nous ont un sentiment d’avoir partagé avec lui une tranche de vie.
      Au nom des proches de Josy, je vous remercie pour cet hommage.Cela nous touche vraiment.
      Etant prévenue un peu tardivement, je ne saurai pas être présente, mais depuis ma paroisse de Nassogne, je serai en communion avec vous. 
      Mes cousines m’ont assuré qu’elles feraient de même à Libramont.
      En prière avec toute votre communauté. »

  • Vendredi 02 décembre : à 09h00, messe à l’église (salle de la sacristie) suivie d’un temps d’adoration du Saint-Sacrement jusque 11h00 ; pendant ce temps, récitation du chapelet et possibilité de rencontrer le prêtre pour la confession ;
  • Samedi 03 décembre : à 18h00, célébration eucharistique à l’église (salle de la sacristie).
  • Dimanche 04 décembre : Deuxième dimanche de l’Avent ; à 10h00 messe à l’église St-Géry.

Abonnement au journal Dimanche :

Pour plus de renseignements, cliquer ICI.

Nouvelles de notre Unité Pastorale :

  • Pour lire le bulletin d’information n° 58 de novembre 2022, cliquer ICI.

Nouvelles du Vicariat du Brabant wallon :

  • Pour lire la dernière newsletter de novembre 2022, cliquer ICI.

Nouvelles de l’ Archidiocèse de Malines-Bruxelles :

  • Pour lire le tout dernier bulletin d’information (25/11/2022), cliquer ICI.

Bonne semaine à toutes et à tous

Votre curé Faustin.

Réciter le chapelet avec l’Unité Pastorale de Rebecq

Grâce à la participation de toutes et tous, nous avons pu terminer le chapelet numérique initié par notre Unité Pastorale. Voici l’adresse de la vidéo :

https://youtu.be/kRuDbgBwJfk.

Quand on regarde ce chapelet numérique, nous pouvons être frappés et profondément touchés par la ferveur des personnes qui prient la Vierge Marie ; quels que soient leur âge ou leur état physique, elles n’hésitent pas à marquer ainsi leur attachement au Christ et à l’Église. Et puis, c’est aussi une autre manière de prier le chapelet : ici, en voyant nos frères et nos sœurs dans le Christ réciter leur Je vous salue Marie nous sommes presque malgré nous amenés à nous y joindre !  Quelques enfants y ont aussi pris part. Espérons que ce chapelet numérique sera un moyen de ramener à cette dévotion des personnes qui l’ont désertée ou qui ne la connaissent pas.

Désormais, vous pouvez vous joindre à nous, réciter une ou plusieurs dizaines de ce chapelet, quel que soit d’ailleurs le moment de l’année.

Qui est saint Géry ?

Vitrail central – église Saint-Géry à Rebecq

Saint Géry est né à Yvois, maintenant Carignan, dans les Ardennes. Élevé par des  parents chrétiens, il est remarqué par l’évêque de Trêves Magnericus, qui l’élève au rang de diacre. Vers 580 ou 585, il devient évêque de Cambrai-Arras, et est consa­cré par le métropolitain de Reims Gilles. Il s’illustre alors dans la lutte contre le paganisme et la destruction des idoles, et se consacre également à la libération des prisonniers. Il s’inté­resse aussi à l’organisation de son évêché. En 613, le roi Clotaire II, sensible à sa bonne réputation, le charge de faire en son nom des dons aux pauvres. Saint Géry meurt au terme d’un épiscopat de trente-neuf ans, un 11 août vers l’an 625, et est enterré dans l’église Saint-Médard de Cambrai, qu’il avait lui-même fait bâtir.

A.-F. LABIE – LEURQUIN, La vie de saint Géry dans les légendiers en français de la fin du Moyen Âge in La Revue du Nord, tome LXVIII, n° 269, avril-juin 1986, pp. 445-453.

De nombreuses guérisons miraculeuses sont attribuées par les auteurs médiévaux à saint Géry : guérison de lépreux, de maladies de la peau, de maladies propres au bétail, de la phtisie (tuberculose) et des difformités des jambes.

Mais la majorité des prodiges que l’on prête à saint Géry concerne des libérations miraculeuses de prisonniers et d’esclaves, lorsque leurs maîtres ont refusé de leur accorder la liberté malgré sa demande. Pour ce motif, saint Géry est devenu aujour­d’hui le patron des prisonniers.

À ce don de libérer les captifs s’ajoute aussi la capacité qu’avait saint Géry de déli­vrer les victimes du démon et des influences de personnes mal intentionnées.

Renseignements fournis par Monsieur André CARLIER, membre de la fabrique d’église Saint-Géry de Braine-le-Comte et auteur d’une biographie du saint patron de sa paroisse, à paraître.

Qu’avons-nous aujourd’hui à apprendre de saint Géry ?

Eglise Saint-Géry de Braine-le-Comte

À l’image des chrétiens d’aujourd’hui, Géry se trouve confronté aux problèmes de son époque qui, curieusement, ne sont pas très différents des nôtres.

 L’athéisme. Quatre siècles d’occupation, puis d’effon­drement de la civilisation romaine avaient laissé un grand vide spirituel, où ne subsistaient que quelques restes de religion. Dans un monde dominé par la recherche des honneurs, des plaisirs, de l’argent et par la violence, on dirait aujourd’hui par le matérialisme, ce ne devait pas être facile de prêcher un évangile d’amour et de partage.

La violence. Époque dure que celle de saint Géry, avec les guerres fréquentes entre les petits-fils de Clovis et leurs conséquences : les rançons, les prisonniers, les razzias de main d’œuvre convertie en esclaves. On voit alors saint Géry s’employer à négocier (….) la libération des prisonniers et des jeunes esclaves. (….). La violence, sous ses formes diverses, la privation de liberté ne sont-ils pas selon les pays, des problèmes actuels ?  Par ailleurs, n’avons-nous pas à nous libérer de bien des escla­vages de la vie moderne ?

Les pauvres et les malades. (….) Aujourd’hui, encore l’Église nous invite à recon­naître d’autres formes de pauvreté, chez nous et dans le tiers-monde, et les chrétiens qui visitent, écoutent, soulagent moralement les malades et les personnes âgées ou isolées, tous les laissés pour compte, ne font pas autre chose que notre bon évêque voici 1400 ans.

Le racisme existait aussi de la part des classes dominantes vis-à-vis des déportés par faits de guerre, des esclaves qui n’avaient même pas le droit de se marier, des pauvres qui vendaient leur liberté pour trouver du travail et pouvoir subsister. Recon­naissant déjà « l’éminente dignité de la personne humaine », les conciles que saint Géry appliquait et auxquels il a participé, défendaient les marginaux de la société.

Ainsi, si nous savons lire la vie de certains personnages, en les replaçant dans le contexte de leur époque, on s’aperçoit que leurs témoignages peuvent encore nourrir notre réflexion et notre foi, et nous montrer des chemins de vérité.  Saint Géry est de ceux-là (….).

D’après le site web de la paroisse Saint-Géry à Baudour, page consultée le 24/01/2021.

L’Evangile au Quotidien

Quel service proposons-nous ?

L’Evangile au Quotidien est un service Evangelizo.org.

L’Evangile au Quotidien vous propose de recevoir chaque matin par courrier électronique personnalisé, gratuitement et sans aucune contrainte (publicitaire ou autre), le texte de l’évangile du jour selon les calendriers liturgiques fixés par l’Église catholique. A ce jour, le service est proposé selon les calendriers liturgiques des rites suivants : romain ordinaire et extraordinaire, maronite, byzantin, arménien, ambrosien.

Plusieurs rites et calendriers liturgiques sont en usage au sein de l’Église catholique. Le rite romain est celui de la majorité des catholiques, d’autres sont adoptés par des millions de croyants en communion avec le Siège Apostolique Romain, en particulier au sein des Églises orientales. En proposant les lectures selon les différents rites catholiques, Evangelizo souhaite refléter cette richesse de la tradition de l’Église.

De même, Evangelizo souhaite faire connaître les écrits spirituels des Pères et Docteurs de l’Église et contribue à cette fin à leur traduction dans de nouvelles langues, avant de les diffuser en commentaire de l’Évangile ou de la fête du jour.

Un service souple et sans contrainte.

Nous ne demandons ni votre nom, ni vos coordonnées. Seule votre adresse électronique nous est nécessaire pour vous faire parvenir quotidiennement l’évangile du jour. Nous nous engageons à ne communiquer cette adresse à aucun organisme, entreprise ou association, qu’ils soient à vocation lucrative ou non.

Nous garantissons également que vous ne recevrez de notre part aucun message de quelque ordre que ce soit qui n’aurait pas de lien direct avec le fonctionnement du service que nous vous proposons.

Vous pouvez bien sûr à tout moment vous « désinscrire », soit en suivant les instructions contenues dans chacun des messages quotidiens de l’EaQ, soit en vous rendant sur ce site et en cliquant sur la rubrique «Gérez votre abonnement».

Personnaliser le courrier quotidien de l’EaQ

Lors de votre inscription, mais aussi à tout moment en cliquant sur «Gérez votre abonnement» à la fin du courrier quotidien de l’EaQ, ou encore sur ce site en cliquant sur la rubrique «Gérez votre abonnement», vous pouvez personnaliser plusieurs paramètres comme l’objet du message (ex. Objet : Évangile du jour, Privé, Bonne nouvelle etc.), le format (HTML ou texte) et la langue (actuellement disponibles : Français, Espagnol, Anglais, Allemand, Néerlandais, Italien, Polonais, Portugais, Arabe, Arménien, Grec, Malgache, Gaélique).

Vous recevrez également dans le même message l’indication des Saints du jour.

Enfin, très utile en cas d’absence prolongée, vous pouvez suspendre votre abonnement sans avoir à le résilier.

Pour s’abonner : cliquer ICI.

Pour connaître le lieu et l’horaire d’une messe en Belgique francophone

www.egliseinfo.be est une plateforme interactive qui vous renseignera sur les lieux et les horaires des célébrations en Belgique francophone

L’initiative est privée au départ, on la doit à Jacques Galloy, mais elle est appelée à grandir. Il s’agit de la plateforme www.egliseinfo.be . Que propose-t-elle ? Une aide à tous ceux qui veulent trouver une célébration, un lieu de culte et le localiser sur une carte.

A qui est destinée cette application? Principalement aux personnes qui ne vont pas spécialement à la messe tous les dimanches, mais qui veulent savoir directement où ils pourraient aller. L’application est aussi destinée aux familles qui veulent une confirmation et une mise à jour des horaires de messes. Elle est aussi destinée aux personnes qui visitent notre pays et veulent aller prier dans une église ou la découvrir tout simplement.

Tous les horaires de notre paroisse y sont indiqués. Pour en prendre connaissance, cliquer ICI.

Pour écouter, chaque semaine, les lectures du dimanche

Les frères dominicains de la province de France et l’équipe de Retraite dans la Ville nous offrent une nouvelle proposition : Dimanche dans la Ville. Nous pourrons ainsi écouter l’Evangile, les deux lectures et le psaume chanté ; un intermède musical, à l’orgue, est aussi prévu pour le temps de méditation.

Pour découvrir ce nouveau site avec les textes de dimanche dernier, cliquer ICI. Une fois l’inscription gratuite enregistrée (en haut, à droite de cette page web), vous recevrez, chaque jeudi et par courriel, un lien vers les nouvelles lectures.